Actualités

juin 23, 2016

Mustapha Khalfi invité de ARTI le 22/06/2016 – Réduction substantielle du paiement des fréquences et formation au profit des techniciens et des journalistes

Le Ministre de la Communication M. Mustapha Khalfi a été l’invité au Ftour de l’ARTI et de la FMM à Rabat. M. Kamal Lahlou, Président de l’Association des Radios et Télévisions Indépendantes, a salué les efforts entrepris par le Département de la Communication pour favoriser la promotion de la presse nationale et particulièrement les médias audiovisuels indépendants.

Mustapha Khalfi a, pour sa part, félicité ARTI et rappelé le chemin parcouru en une décennie, depuis la libéralisation de l’espace audiovisuel marocain. Une expérience spécifiquement marocaine qui a débouché sur la création de la CARTI.

Le Ministre a souligné que l’expérience, spécifiquement marocaine, a fait des émules, en Afrique notamment avec la naissance de la Confédération Africaine des Radios et Télévisions Indépendantes. Il a fait part de l’avis favorable donné par le gouvernement concernant la baisse des tarifs exorbitants qui grèvent les budgets de fonctionnement des radios privées. Il sera donc procédé à la réduction, de manière substantielle, du paiement des fréquences, sachant que plusieurs pays africains en sont exonérés. Le Ministre a promis que des efforts supplémentaires seront entrepris à propos de l’hébergement des émetteurs notamment. En attendant que ces mesures et d’autres à venir entrent en vigueur, le Ministre a annoncé des décisions majeures dont celle de l’exonération totale des fréquences dans nos Provinces du Sud. Tous les Départements concernés par ces mesures ont été saisis, pour accélérer la procédure, dont le Chef du Gouvernement, le Ministère des Finances et de l’Economie, le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique. Le Ministre a ensuite rappelé la question épineuse du droit d’auteur, illustrée par un contrat de représentation réciproque entre BMDA et SACEM et  auxquels va s’adjoindre ARTI selon une recommandation du Ministère de la Communication. Un accord sera passé entre le Maroc et la France pour défendre le droit d’auteur.

Uncategorized

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *